Voici quelques informations pratiques qui nous paraissent utiles pour un voyageur qui souhaiterait partir en individuel en Arménie.

Les vols
Il existe des vols directs depuis Paris via Air France. Le moins cher que nous ayons trouvé est un vol Lyon/Munich/Erevan, via Lufthansa. Compter autour de 450 euros AR, avec un inconvénient important: vous arrivez au milieu de la nuit à Erevan (et départ idem).

Les hôtels
Il est facile de trouver un hôtel à Erevan via les sites web habituels.
Quelques hôtels disposent de leur site web; même si il n'y a pas de transaction avec CB, les échanges de mail ont toujours été respectés, et les réservations bien enregistrées. De même que les transferts aéroport/hôtel, à demander au moment de la réservation.

Dès que l'on sort d'Erevan, les choses deviennent un peu plus compliquées.
Nous avions réservé nos trois premiers hôtels (Bass à Erevan, et Tufenkian Heritage à Dzoraget dans le nord puis à Tsapatagh au bord du lac Sevan - côte est) par web. Il s'agit d'hôtels de gamme moyenne pour le Bass (mais parfait, calme, chambres spacieuses, compter 90 euros pour quatre, petits déjeuners compris), et plutôt haut de gamme pour les beaux hôtels Tufenkian, merveilleusement placés et décorés (compter 145 euros la nuit pour quatre, petits déjeuners compris).

Ensuite, nous avons circulé sans réservation et sans difficulté (seul le bel hôtel Mirhav de Goris était plein).
A Djermouk, nous avons dormi au très bel hôtel Armenia dont le prix annoncé comprenait le souper, le petit-déjeuner et le déjeuner du lendemain (rapport qualité/prix irréprochable), à Sissian à l'hôtel plus modeste Dina (mais accueil impeccable et joli jardin, propre et bon confort).
A Meghri (frontière sud), nous avons dormi chez l'habitant (hameau de Aiguedzor, un peu difficile à trouver); accueil parfait. A Kapan, nous avons dormi à l'hôtel Darist, de style soviétique (une barre sans fantaisie mais propre), visible de la route principale, de l'autre côté de la rivière. Peu cher et possibilité de se restaurer en terrasse. 
Enfin, au retour, nous nous sommes arrêtés dans un petit hôtel tout neuf et visible de la route Goris/Erevan au bord de l'Arpa (un peu à l'ouest de l'embranchement pour Djermouk, très bon rapport qualité/prix), et enfin au Valensia Resort à notre retour à Erevan, une sorte de village de bungalows à proximité d'un parc aquatique (water world), d'accès gratuit pour les résidents. Peu cher (85 euros la nuit pour quatre avec petit déjeuner), et conforme aux attentes des enfants (le parc aquatique est riche et varié).

Les liens d'hôtel:
http://www.bass.am/
http://www.tufenkianheritage.com/

Une agence parfaitement réactive, avec laquelle on communique en français:
http://www.hyurservice.com/fr/hotels_yer/hotels_yer_fr.php?gclid=CLCzqJCs1o0CFQQOZgod5ThIcg

Les guides
Deux guides nous ont aidé, même s'il nous est arrivé d'être exaspérés par les imprécisions ou les inexactitudes sur les renseignements pratiques donnés.
Il s'agit du guide Evasion Arménie (Hachette) et de celui du Petit Futé Arménie, dont une nouvelle version semble moins imprécise que la précédente.
Malgré leurs imperfections, ces guides sont vraiment indispensables.

La location de voiture
Europcar dispose des prix les plus intéressants parmi ceux que nous avons comparés. (https://microsite.europcar.com/locationvoiture0906/).
Mais attention, ne pas s'attendre aux services habituels de la compagnie en France; vous pouvez disposer d'une voiture assez ancienne... et pas parfaitement entretenue. Cf nos pneus lisses et le freinage défaillant Sachez toutefois que vous ne roulerez jamais très vite sur les routes arméniennes. Ainsi, ce qui serait inacceptable sur nos routes est tolérable là-bas. Adaptez votre conduite à l'état du véhicule et à la qualité du réseau routier...

Questions d'argent
La monnaie locale est le Dram. Vous ne la trouverez pas en France.
Compter (valeur juillet 2007) 460 drams pour 1 euro.
Il y a des bureaux de change un peu partout dans Erevan.

A l'aéroport, vous payerez le visa d'entrée en faisant une queue d'1/2 heure (30 euros par personne, gratuit pour les enfants). Dans la même salle, pour pourrez échanger des devises. Avant le départ vous devrez vous acquitter d'une taxe de 10.000 dram par personne (pensez-y pour votre change) à payer au guichet de la "converse bank "dans l'aéroport. Ca semble une évidence absolue au personnel des guichets d'embarquement, à qui vous devrez montrer votre reçu de paiement.
Au guichet de cette banque à l'aéroport, profitez-en pour liquider tous vos dram, qui ne seront pas repris en France.