En quittant Kapan, nous reprenons la route Arménie-Iran, mais en sens inverse,
alternant cols, routes de crêtes et descentes dans les vallées.
Les camions iraniens nous accompagnent infatigablement.
DSC_0265
DSC_0267
                               Prière de viser entre les 2 ânes !
DSC_0268 DSC_0275 DSC_0276
Étant donné l'état de nos pneus et des pistes qui mènent aux monastères, il est étonnant que nous n'ayons pas crevé plus tôt. Aujourd'hui, c'est fait, et heureusement pas très loin d'un relais pour routiers. A peine étions nous stationnés devant le restaurant qu'on nous a proposé de l'aide. Voici notre héros, spécialiste du changement de roue sur 4X4 chinois (méthode très spécifique expliquée succinctement par le loueur).
Nous étions très heureux de lui donner l'équivalent de 10 euros, ce qui semblait constituer une fortune pour lui.

Notre changeur de roue anonyme mérite bien son portrait
grand format dans notre blog !
 
DSC_0274
Nous quittons la chaîne de montagnes du Zangezour pour retrouver la vallée du Vorotan de Goris à Sisian et au-delà, puis la vallée de l'Arpa. Nous reprenons la même route en sens inverse, car il n'y en a pas d'autre. Nous progressons plus vite car la route s'étire maintenant devant nous, plus rectiligne. Le paysage de montagnes boisées a fait place à un paysage de hauts plateaux couverts de prairies et de lacs. Nous projetons de passer la nuit dans un des nombreux petits hôtels aperçus le long de l'Arpa à l'aller.
DSC_0278 DSC_0279
Un des réservoirs créés le long du Vorotan,
pour l'alimentation hydroélectrique.

DSC_0280 DSC_0281

Voici l'auberge où se prépare un long concert nocturne de musiques
traditionnelle et romantique arménienne.
 
DSC_0292
La propriétaire est très fière de son hôtel tout neuf et de la magnifique niche habitée par un cowboy en plâtre qui surmonte la cheminée de notre chambre. Rideaux en acétate roses ou vieil or, dessus de lit boursoufflé de coeurs rebrodés, bibelots rutilants, je suis comblée.
DSC_0286 DSC_0287 DSC_0284
DSC_0288 DSC_0291 DSC_0295