Nous voici à Spitak. Petite ville à l'épicentre du tremblement de terre de 1988,
elle s'en remet avec difficulté. Témoin de ce passé dramatique, le cimetière...
et l'église construite en toute hâte, toute en métal, qui domine la ville dont le
centre a été reconstruit dans le style encore soviétique.
La vallée de Spitak est magnifique; les montagnes de forme douce sont couvertes
de prairies.

DSC_0236_1
L'église de Spitak en aluminium.
DSC_0238_1

DSC_0235_1 DSC_0232_1 DSC_0241_1
La tombe d'un personnage important.
DSC_0237_1

Le centre ville reconstruit en tuf rose.
DSC_0245_1

Le marché à Spitak.
DSC_0243_1